L'ovulation

Les conditions pour que la fécondation ait lieu

Pour qu’il y ait fécondation, plusieurs conditions doivent être réunies :

  • Une bonne qualité de l’éjaculation et de spermatozoïde,
  • Une bonne qualité de l’ovocyte,
  • Une bonne qualité de la glaire cervicale,

Si l’une de ces conditions n’est pas remplie, il peut y avoir infertilité.

Vous trouverez les réponses à ces différents besoins sur notre site. Ici, nous allons développer le thème de l’ovulation.

Quand se situe la meilleure période de fertilité ?

La meilleure période pour avoir un enfant est dépendante de plusieurs facteurs, comme la durée de vie des spermatozoïdes, de l’ovule et de la période d’ovulation. Les spermatozoïdes survivent dans l’utérus pendant 3 à 5 jours. L’ovule a une durée de vie de 12 à 24 heures.

La période de fertilité se situe donc généralement entre 4 jours avant l’ovulation, et 24 heures après celle-ci.

Le jour de l’ovulation correspond au moment où l'ovaire expulse un ovule. L’ovule ainsi libéré est attiré par la trompe de l'utérus. C’est là qu’il pourra éventuellement s’unir à un spermatozoïde pour former un œuf.

Schéma de l'ovulation chez la femme

En théorie, les cycles menstruels de la femme durent 28 jours, cette durée pouvant varier.
Un cycle débute le 1er jour des règles et se termine le dernier jour avant les règles suivantes.

Au cours du cycle, plusieurs phases se succèdent :

  • La phase folliculaire : jours 1 à 14 (qui comprend les règles : jours 1 à 5)
  • L’ovulation, puis la phase lutéale : jours 14 à 28.

 

Les différentes phases de l'ovulation

 

Le jour de l’ovulation survient 14 jours avant les règles suivantes. Ce délai sera toujours fixe avec une légère variation possible (de 1 à 2 jours). Pour les femmes n’ayant pas un cycle de 28 jours (entre 20 et 36 jours par exemple) ou des cycles irréguliers, c’est la période entre le début des règles et l’ovulation qui sera plus ou moins longue.

Environ 50 % des cycles durent entre 26 et 29 jours. Seules 10 % des femmes ont une durée de cycle de 28 jours précis. Des divergences de 5 jours sont considérées comme normales.

Comment se déclenche l’ovulation ?

Durant le cycle menstruel, l’activité des ovaires est contrôlée par deux hormones produites par le cerveau :

  • l’hormone folliculostimulante ou FSH,
  • et l’hormone lutéinisante ou LH.

Phase folliculaire : production de FSH

  • Stimulation des ovaires,
  • Production d’oestrogènes, pour préparer l’ovulation,
  • Maturation du futur ovule.

Ovulation: production de LH

  • Libération de l'ovule

Phase lutéale :

  • Production de progestérone, pour préparer la nidation,
  • Epaississement de l’endomètre (paroi interne de l’utérus).

Si l’ovule a été fécondé, la progestérone continuera à être produite pour conserver une muqueuse utérine favorable à la nidation de l’œuf. Si l’ovule n’a pas été fécondé, le taux de progestérone chute et la production de FSH reprend pour un nouveau cycle.

Existe-t-il des symptômes de l’ovulation ?

Chez la plupart des femmes, l’ovulation ne s’accompagne pas de symptômes visibles.

Chez certaines femmes présentant une hyperœstrogénie, il arrive de constater une congestion pelvienne et une tension mammaire qui peuvent se poursuivre en deuxième partie de cycle.

Cependant, des symptômes existent mais passent souvent inaperçus : 

  • Élévation de la température : du 1er jour des règles à l’ovulation (14 jours en moyenne), la température du corps se situe en général autour de 36,5°C. Après l’ovulation, elle passe à 37°C jusqu’à la fin du cycle. L’ovulation correspondra au dernier point bas de la courbe de température (autour du 14ème jour du cycle).
  • Élévation de la concentration de l’hormone LH dans l’urine : un pic de concentration de LH dans l’urine indique que l’ovulation est imminente.
  • Modification de la consistance de la glaire cervicale (pertes vaginales) : indicateur permettant de déterminer les jours fertiles car sa consistance change au cours du cycle. La glaire cervicale est observable à l’entrée du vagin. Juste avant l’ovulation, sa consistance se modifie, elle devient filandreuse.
  • Modification du col de l’utérus : l’observation du col de l’utérus est une caractéristique supplémentaire pour déterminer les jours fertiles. Bien saisir les modifications du col de l’utérus nécessite de bien connaître son corps.
  • Douleurs abdominales : beaucoup de femmes ressentent une légère douleur abdominale au moment de l’ovulation. L’intensité de la douleur est différente d’une personne à l’autre et peut passer inaperçue ou durer plusieurs jours. D’un point de vue médical, la douleur ne permet pas d’identifier clairement le moment de l’ovulation.

Comment reconnaître le jour de l’ovulation ?

Deux éléments vont entrer en jeu et vont pouvoir vous aider à dater votre ovulation :

  • La courbe de votre température corporelle,
  • La consistance et la quantité de votre glaire cervicale.

Il peut être intéressant d’utiliser des tests d’ovulation, un thermomètre avec une précision à +/- 0.1°C. ou un moniteur de suivi de vos cycles menstruels pour définir avec précision vos jours fertiles.

Le test d’ovulation

Il peut vous aider en détectant la présence de l'hormone LH (hormone lutéinisante) dans les urines. C'est cette hormone qui provoque la libération de l'ovule chaque mois. On peut procéder à ce test quelques jours avant le milieu de son cycle. Mais attention, si on attend que le test d'ovulation soit positif pour avoir un rapport fécondant, on ne sera jamais enceinte. Les rapports fécondants doivent se pratiquer AVANT l'ovulation, le plus souvent pendant les quatre jours qui précèdent l'ovulation théorique. L'ovulation se calcule d'après les cycles précédents. Elle survient 14 jours avant le début des règles.

Le thermomètre

Il permet de mesurer facilement, avec précision, tous les jours, votre température corporelle. A l’aide d’une courbe de suivi, vous pourrez déterminer les jours de fécondité et d'infécondité de votre cycle.

Cyclotest Lady

Thermomètre digital

Thermomètre basal électronique pour
la détermination des jours de fécondité et d'infécondité du cycle menstruel.

En savoir plus
Le moniteur de suivi des cycles menstruels

Micro-ordinateur qui permet de déterminer avec précision les jours féconds et non féconds du cycle, en se basant sur la mesure de la température basale au réveil et sur la saisie de données liées à l’ovulation : concentration de l’hormone d’ovulation LH et consistance de la glaire cervicale.

Notre équipe est formée
pour répondre
à vos questions !

Les incontournables de la fertilité

Fertimax 2

Qualité des spermatozoïdes

Acheter

 

Ovocyplus

Qualité des ovocytes

Acheter

 

Prefert

Qualité de la glaire cervicale

Acheter