Quelles sont les causes de l’infertilité féminine ?

Le principal symptôme de l'infertilité féminine est le fait de ne pas tomber enceinte. Mais sachez que concevoir un enfant peut naturellement prendre du temps. Le processus de fécondation est compliqué et peut prendre beaucoup de temps. En revanche, si au bout de 12 à 18 mois vous ne parvenez toujours pas à concevoir un bébé, il est alors recommandé de consulter un gynécologue.

Contrairement à la stérilité, l'infertilité féminine n'a pas de caractère définitif. Les symptômes de l’infertilité féminine peuvent avoir plusieurs sources : horloge biologique, troubles ovariens, endométriose, maladies sexuelles transmissibles, …

Horloge biologique : Quel est l’âge limite pour tomber enceinte ?

Selon une étude de l’INED, le taux de fertilité commence à baisser entre 25 et 35 ans et augmente considérablement après 40 ans. Mais cette baisse du taux de fertilité ne signifie pas que les chances de tomber enceinte sont nulles.

Quelles sont les chances de concevoir un bébé ?

  • 25% par cycle menstruel à 25 ans
  • 12% par cycle menstruel à 35 ans
  • 6% par cycle menstruel à 40 ans
  • Quasiment nulle au-delà de 45 ans

La diminution du taux de fertilité est également une réalité pour les hommes, mais dans une moindre mesure. Avec l'âge, la qualité du sperme diminue et la fertilité de l’homme diminue également

Infertilité féminine en raison d’un trouble hormonal

Les causes les plus courantes d'infertilité féminine résident d’une absence d'ovulation (c'est ce qu'on appelle l'anovulation) ou d’un trouble de l'ovulation (également appelé dysovulation). Ces troubles peuvent avoir plusieurs origines :

Le syndrome des ovaires polykystiques peut entrainer une infertilité féminine

Le SOPK (syndrome des ovaires polykystiques), qui touche 5 à 12 % des femmes en âge de procréer, se caractérise par l'apparition de kystes multiples sur les ovaires, entraînant des cycles menstruels irréguliers. Le SOPK à pour conséquence d’entrainer une anovulation et donc une impossibilité de tomber enceinte. Cependant, l’infertilité est fréquente, mais pas systématique. Par conséquent, afin de diagnostiquer le syndrome des ovaires polykystiques, il est important de déterminer d'abord si vous avez des cycles menstruels irréguliers ou si vous souffrez d’anovulation. Pour cela, vous pouvez utiliser le thermomètre de basal connecté cyclotest Mysense. Les données récoltées à chaque cycle vous aidera à diagnostiquer si vous souffrez du SOPK.

 

Ovule premeno duo

Thermomètre basal connecté My Sense Cyclotest

 

Analyse et évalue votre cycle menstruel !

En savoir plus

 

Difficulté à concevoir un bébé à cause d’une insuffisance ovarienne

Ce symptôme d’infertilité féminine qui touche 1 % des femmes, se caractérise par une absence totale d'ovulation et cette situation est généralement permanente.

Difficulté à tomber enceinte en raison d’une insuffisance lutéale

Si vous rencontrez une difficulté à tomber enceinte, sachez qu’une insuffisance lutéale peut en être la cause. En cas d’insuffisance lutéale, l’hormone du corps jaune (également appelée progestérone), est alors sécrétée en quantité trop faible. La progestérone est produite par le corps jaune après l’ovulation et elle prépare la muqueuse utérine à la réception de l’embryon (nidation). Un manque de progestérone a pour conséquence d’entrainer une fausse couche. Un cycle menstruel irrégulier est un symptôme important de l’insuffisance lutéale. Sachez que le thermomètre basal cyclotest mySense vous indique si vous souffrez d’insuffisance lutéale lors de l’analyse de votre cycle menstruel.

Ovule premeno duo

Thermomètre basal connecté My Sense Cyclotest

 

Vous indique si vous souffrez d’insuffisance lutéale !

En savoir plus

L’endométriose peut-être source des symptômes de l’infertilité féminine

L’endométriose se caractérise par la présence anormale de tissu utérin semblable à la muqueuse utérine en dehors de la cavité utérine. Chez la femme qui souffre de l’endométriose, des cellules endométriales vont remonter et migrer via les trompes de Fallope. Le tissu utérin qui se développe hors de l’utérus provoque alors des lésions, des adhérences et des kystes ovariens dans les organes colonisés (ovaires, trompes, cavité péritonéale).

L’endométriose est encore mal connu par la communauté scientifique et de nombreuses études sont aujourd’hui en cours. On sait cependant qu’elle concerne près d’1 femme sur 10 et qu’il s’écoule souvent plusieurs années avant que l’endométriose ne soit diagnostiquée.

Les principaux symptômes de l’endométriose sont de fortes douleurs dans le bas ventre pendant les règles, les rapports sexuels, une grande fatigue. Cependant, cette maladie qui touche la femme peut également être asymptomatique. Dans ce cas, l’endométriose est découverte de manière inattendu lorsqu’une femme consulte son gynécologue en raison d’une difficulté à concevoir un enfant. Enfin, en plus de la douleur causée par chaque cycle menstruel, on considère que l'endométriose peut entraîner l'infertilité chez 30 à 40 % des femmes.

À l'aide du thermomètre basal connecté cyclotest Mysense et de son application, vous pouvez facilement enregistrer différents signes corporels pendant votre cycle menstruel. Par exemple, la douleur et les saignements peuvent être analysés quotidiennement. Cette collecte de données peut être un bon support pour votre gynécologue lors d’un examen pour essayer de détecter l’endométriose. Le mini-ordinateur de cycle cyclotest myWay peut tout aussi bien être utilisé pour analyser les saignements inter-menstruels et le cycle féminin dans son ensemble.

Ces produits pourraient vous plaire :

 


Cyclotest MyWay
CONTRACEPTION SYMPTOTHERMIE

Acheter


Thermomètre basal connecté My Sense Cyclotest
CONTRACEPTION SYMPTOTHERMIE

Acheter

 

Les maladies sexuellement transmissibles (MST) peuvent être cause d’infertilité féminine

Certaines infections sexuellement transmissibles non traitées à temps, comme les chlamydia (chlamydiae trachomatis) peuvent avoir des conséquences sur les trompes de Fallope ou provoquer une endométrite (infection de la paroi utérine) et empêcher la bonne implantation des embryons.

Afin de lutter contre les symptômes de l’infertilité féminine, il existe de nombreuses solutions pour améliorer son ovulation naturellement. Découvrez ici comment booster sa fertilité féminine !

Notre équipe est formée
pour répondre
à vos questions !