Si, pendant une année, les tentatives, correspondant à des rapports sexuels réguliers pour avoir un bébé, sont vaines, on pourra parler de troubles de la fertilité. Il est nécessaire, à ce moment, de consulter un médecin qui réalisera un diagnostic et orientera le traitement en fonction des résultats.

La fertilité d’un couple dépend de la fécondité des deux membres du couple, il faudra donc bien étudier les troubles de la fertilité masculine.

La stérilité correspond à un état définitif et irréversible pour un couple d’avoir un enfant. Il est donc important de ne pas confondre « infertilité » et « stérilité ». L’infertilité peut être réversible.

L'infertilité est un sujet qui touche de plus en plus de personnes et de couples au XXIème siècle.

Voici quelques chiffres pour tenter de mieux comprendre :

  • 500 000 couples environ consultent chaque année afin d’être aidés pour concevoir un enfant, soit environ 1 couple sur 7 et 1 sur 10 suit des traitements.
  • 80 % des couples conçoivent naturellement un enfant au bout de 2 ans.
  • 60 % des couples qui éprouvent des difficultés conçoivent un enfant au bout de 1 an.
  • 6 mois : C'est le délai moyen pour qu'une grossesse spontanée apparaisse lors d'un désir d'enfant.
  • 15 % : C’est le pourcentage des couples connaissant un problème d'infertilité en France.
  • 29 ans : l'âge de la première grossesse en 2007, il était de 24 ans environ en 1978.
  • 28 000 femmes âgées de 40 ans environ ont accouché en 2007 alors qu'elles étaient environ 8 000 en 1978.
  • 58 % des fécondations in vitro sont des ICSI.
  • 50 % des FIV (fécondation in vitro) concernent les femmes âgées de plus de 35 ans.
  • 200 000 : Voici un chiffre qui va redonner espoir à tous les couples ayant actuellement des problèmes pour procréer. Depuis les débuts de l'Aide Médicale à la Procréation (AMP) jusqu'à fin 2008, on recense en France 200 000 enfants conçus par fécondation In Vitro (FIV), un chiffre en constante augmentation.

Les chances de concevoir un enfant

  • 25% par cycle à 25 ans
  • 12% par cycle à 35 ans
  • 6% par cycle à 40 ans
  • Quasiment nulle au-delà de 45 ans

Les principales causes d’infertilité 

33% : c’est le pourcentage d’infertilité féminine.

Cette infertilité est souvent liée à des troubles de l'ovulation ou à un problème au niveau des trompes (infertilité tubaire).

20% : c’est le pourcentage d’infertilité masculine.

C’est-à-dire les cas où seul l'homme a des soucis.

40% : c’est le pourcentage d’infertilité mixte.

Dans ces cas là, les médecins décèlent un problème à la fois chez l'homme et chez la femme. Tous les deux subissent des traitements médicaux, et très souvent cette infertilité aboutie à une FIV.

10%, c’est le pourcentage d’infertilité inexpliquée

Notre équipe est formée
pour répondre
à vos questions !

Les incontournables de la fertilité

Fertimax 2

Qualité des spermatozoïdes

Acheter

 

Ovocyplus

Qualité des ovocytes

Acheter

 

Prefert

Qualité de la glaire cervicale

Acheter